Articles récents

Catégories

Albums photos

Archives

03
déc 12

Une coopération entre la Marine Nationale et les Guides du Grand Large pour le Sauvetage en Mer


Afin d’optimiser les hélitreuillages sur les voiliers, l‘Ecole de Voile Internationale » Guides du Grand Large » met à disposition de la Marine Nationale, ses compétences et leurs voiliers dans le cadre d’exercices avec différents degrés de difficultés pour permettre de choisir la meilleure technique d’intervention en fonction de la gravité de la situation,  la météo et l’état de la mer.

 

Exercice 1 : Hélitreuillage du plongeur sur le voilier au moteur et génois 60%, la vitesse du voilier ne doit pas dépasser les 4 nds à 50 degrés du vent pour éviter les vents turbulents de l’hélico.

Exercice 2: Hélitreuillage du plongeur sur l’annexe en cas d’obstruction ou de danger pour le plongeur sur le voilier

 

 

Manche Libre

 

 

Share Button
15
nov 12

Testez vous à bord de l’ex Fujicolor III de Loic Peyron !


Red Saphire , Histoire d’un grand et d’un merveilleux projet :

Vous faire vivre des sensations uniques à la barre de ces fabuleuses machines!

Ancien « Fujicolor III» de Loïck Peyron construit en 1992,  Red Saphire Atlantic 60, a gagné  la Transat Jacques Vabre en 1995 skippé par Jean Maurel, il a participé à la Transat Québec Saint-Malo en 1996.

Aujourd’hui en rénovation complète depuis octobre 2012, l’ex-fujicolor III reprend la mer en 2013 pour d’autres horizons et un autre programme, celui de permettre à nos stagiaires et plaisanciers d’essayer cette merveilleuse machine et de passer de l’autre côté du petit écran !

Conduit ensuite en 2008 par Christophe Bullens, ce bateau a couru de nombreuses transatlantiques comme la transat Anglaise, L’Ostar et plusieurs routes du Rhum. Il a été skippé par les plus grands marins comme P. Tabarly, Catherine Chabaud, Kiny Parade, Richard Tolkien, Eric Dumont, Bob Escoffier, …..à suivre le reste de l’article

Retrouvez ici l’histoire de ce 60 pieds de course  accessible prochainement sur nos stage  en 2013

 

Share Button
21
sept 12

Fish and Ships : 58 bateaux entre Cherbourg et Aurigny


Article Manche Libre

Article Manche Libre

La deuxième édition de la Fish and Ships, qui s’est déroulée le 15 et 16 septembre a connu un véritable succès avec 58 bateaux au départ, contre une quarantaine pour l’édition 2011. Ce raid de 23 milles organisé par le Yacht Club de Cherbourg en partenariat avec la Voilerie North Sails, Aries Location et les Guides du Grand Large, n’est pas une régate mais un rallye qui se veut avant tout convivial et dont le but est de permettre à des non professionnels de passer le redoutable Raz Blanchard en toute sécurité pour se rendre dans l’île anglo-normande d’Aurigny.

Outre les locaux, des Belges, des Anglais et des Marocains avaient fait le déplacement. Signalons la présence de Défi Voile Adapté, skippé par Thierry Fortin, éducateur à Tourlaville. Samedi, le départ a été donné à 11h30 par des coups de canons. Poussés par une petite brise, sous un soleil éclatant, les concurrents, professionnels ou simples amateurs s’élancent. Tous sont entourés par le bateau comité Traviata, le Global Ocean Race de Mouis Marie Dussert et le zodiac de Frédéric Huet. À Aurigny, une douceur estivale accueille les navigateurs qui peuvent déguster un Fish and Ships sur les terrasses du Harbour Lights avec vue plongeante sur les bateaux au mouillage dans le soleil couchant. Dimanche, le temps est plus gris. Le départ est donné à 7h35. Poussé par un vent Sud-Sud-Ouest, les bateaux sortent leurs spis offrant un spectacle superbe de voiles colorées sur une mer toujours aussi calme. Deux heures plus tard, les premiers bateaux commencent à longer les côtes d’Omonville et cette fois c’est Docky Mouse qui passe le premier la ligne d ‘arrivée à la voile.

La matinée se conclue par un verre au Yacht Club de Cherbourg qui s’accompagne de la remise d’une coupe au Yacht Club par l’équipage de « I Love Morocco ».

 

Source : Manche Libre

Share Button
17
sept 12

Une participation record pour la Fish and Ships


Article de la Presse de la Manche, 17 septembre 2012

Presse de la Manche, 17 septembre 2012

Hier midi, les bateaux du Rallye Fish and Ships sont rentrés dans le port de Chantereyne et jusqu’en fin d’après-midi, certains équipages avaient du mal à poser le pied sur les pontons, restant à bord pour discuter et en parler encore. « Nous avons eu plein de remerciements », constataient, ravis, les organisateurs du Rallye. Et ils retournaient bien volontiers le compliment : « Bravo à tous les participants ».

Si les rallyes nautiques sont très développés en Grande-Bretagne, ils sont rares dans les ports français. Mais le succès de la deuxième édition de cette Fish and Ships montre que la formule séduit les plaisanciers. « Pour la première édition, l’an passé, nous avions réuni 41 bateaux. Il y en avait 58 ce week-end, avec des participants venus de Belgique, d’Allemagne, du Maroc, ou encore des étudiants de l’école de chimie de Mulhouse. »

Le Yacht Club de Cherbourg, avec ses partenaires Aries AMS Marine, Cherbourg Voile et les Guides du Grand Large, avait tout préparé pour assurer le confort et la convivialité de ce raid de 23 milles vers Aurigny. « Le seul facteur que l’on ne maîtrisait pas, c’était la météo. Nous avons eu de la chance, avec de l’air à l’aller et du vent portant au retour ». Sur Aurigny, l’accueil du Harbour Lights a également été remarqué, avec un superbe concert le soir. « Les gens étaient vraiment très contents ». Seule inquiétude, hier matin au lever : un équipier n’était pas dans sa bannette. Après des échanges radio qui ont tenu en haleine toute la flotte, le Boris en question a été retrouvé… Sur un autre bateau ! Ah, les soirées au port…

Source : Presse de la Manche, 17 septembre 2012

Share Button
14
sept 12

2ème édition du Rallye Fish & Ships ce week-end


Photo des partenaires

Photo des partenaires

Si les rallyes sont fréquents en Angleterre, ils ne le sont pas en France. À Cherbourg, la Fish & Ships joue la convivialité ce week-end, avec une escale à Aurigny.

Les horaires ont été calculées pour permettre de passer le Raz Blanchard dans de bonnes conditions de courant. La Fish & Ships s’élancera samedi à 11h30 en grande rade au coup de canon tiré par le comité de course, depuis le Vieux Copain. Pour le moment, une trentaine de bateaux sont déjà inscrits pour ce que les organisateurs qualifient comme « le plus beau rallye et le plus convivial de tout le littoral français !« .

Les organisateurs, ce sont le Yacht Club de Cherbourg et trois partenaires, Aries AMS Marine, North-Sails Cherbourg Voiles et les Guides du Grand Large. « Le principe du rallye est intéressant pour accompagner des plaisanciers qui n’oseraient pas forcément aller aux îles. En flotte, les choses sont plus faciles« , explique Fred, l’un des organisateurs. Ces rallyes sont largement développés outre-Manche, moins en France.  « L’idée, sympathique et conviviale, c’est donc d’offrir la possibilité d’aller manger un repas anglais à Aurigny ».

La première édition, l’an dernier, avait connu un bel engouement de la part des plaisanciers. Ce samedi, les inscriptions seront possibles jusqu’à 10h30 au bureau du Yacht Club. Les participants recevront alors des sacs contenant les instructions, la flamme verte du Rallye et des cadeaux offerts par les partenaires. « L’essentiel de la flotte est composé de voiliers locaux, mais nous aurons aussi des équipages de la région parisienne, des Belges et des Marocains. Et parmi les bateaux, on remarquera le Figariste cherbourgeois Alexis Loison, avec son Groupe Fiva« .

Article de la Presse de la Manche

Article de la Presse de la Manche

Le parcours représente 23 milles nautiques jusqu’au port d’Aurigny, où les bateaux seront accueillis par le comité de course, aidés pour s’amarrer et descendre à terre. Rendez-vous alors au Harbour Lights, avec une pinte de bière, un repas type fish & chips et un concert avec un groupe spécialement venu d’Angleterre, Cutting Crew, dirigé par Tony Moore.

Même distance à parcourir le lendemain avec un appareillage à 7 heures au nord de la digue d’Aurigny et un départ donné une demi-heure plus tard. Pour le retour à Cherbourg, la ligne d’arrivée sera située entre le Vieux Copain et le drakkar de l’association Dreknor. Un pot, histoire de comparer les options de route est proposé au bar l’Équipage.

Une participation de 20 € par personne est demandée (repas à Aurigny compris).

Source : La Presse de la Manche – vendredi 14 septembre 2012

Share Button
24
août 12

Envie de louer un bateau en famille ou de devenir un bon équipier? Il existe différentes solutions pour retrouver rapidement ses marques!


Dans ce même but, l’exemple de notre Rallye   » Fish & Ship’s », permet de naviguer en escadre.
Une manière conviviale de naviguer en étant à la fois indépendant et d’être assister discrètement.

 

Info Nautisme

La voile pour Adultes: les bonnes adresses.

Tout le monde peut naviguer!

Tour d’horizon et comparatif des organismes des centres de formations pour adultes pour la croisière, article de Presse du Figaro

Share Button
12
juil 11

Le Maroc est sur l’eau – La Presse de la Manche


Deux marocains font partie de l'équipage réduit sur le bateau des Guides du Grand Large, Twinkle

Deux marocains font partie de l'équipage réduit sur le bateau des Guides du Grand Large, Twinkle

À bord du bateau des Guides du Grand Large, I love Morocco, l’équipage est réduit alors que c’est l’un des plus gros du tour en catégorie flamme rose. Mais cet équipage a une particularité : 2 de ses équipiers viennent du Maroc. Rencontre.

Question : Simon et Chakib, tout d’abord, pouvez-vous présenter l’équipage ?

Réponse : À bord nous sommes 5. Il y a Guillaume Lamarre, qui représente la voilerie North Sails de Cherbourg, un partenaire des Guides du Grand Large, Rozenn Dagorn, qui est au piano et à la cuisine, qu’elle ne fait tout de même pas toujours, Nicolas Tardy, le skipper. Et nous 2 : Simon Boussikouk et Chakib Ehakib, on fait un peu tout à bord.

Q : Comment vous êtes-vous retrouvés sur le Tour des Ports ?

R : En fait, nous faisons des stages à Cherbourg depuis un an avec les Guides du Grand Large et Nicolas. Ce dernier nous a invités à faire notre première régate sur ce tour.

Nicolas : Plus exactement, on ne les a pas « invités ». Le Tour des Ports de la Manche fait partie de leur projet, on leur donne les clefs de l’organisation de ce genre d’évènements qu’ils aimeraient bien reproduire au Maroc.

Q : Mais, pourquoi faites-vous un stage dans la Manche, il y a des eaux navigables plus proches de chez vous non ?

R : Oui, mais on voulait apprendre le savoir français, on est venu pour apprendre à naviguer pour le permis 1000 milles. L’un de nos sponsors, c’est l’école de voile Marina Casablanca qui appartient à Simon, il vient pour développer son école, organiser des régates.

Q : Et jusqu’alors, comment se passe le Tour des Ports ?

R : Nicolas : Très bien, les marocains ont même pris des coups de soleil ! Dans la course, on est en milieu de paquet, mais ce n’est pas étonnant, il faudrait être 8 pour mener ce bateau plus à l’aise, et 10 pour le mener au maximum de ses possibilités.

Q : C’est votre première dans cette course ?

R : Nicolas : Oui, jusqu’alors j’étais plus habitué au Tour du Golfe du Morbihan, puisque les Guides du Grand Large ne sont pas basés qu’à Cherbourg-Octeville, il y aussi des antennes de l’écoles à Hyères, la Trinité-Sur-Mer et la Martinique.

Q : Donc en résumé, vous venez ici avec quel objectif ?

R : Rozenn : Pour le plaisir de faire le Tour, pour la convivialité qui règle une fois la régate terminée, quand on refait la régate une fois à terre.

Simon et Chakib : Pour faire notre première régate, pour le savoir-faire français dans la voile, pour rencontrer des marins.

Cliquez sur le lien suivant pour visualiser la page du journal.

Source : La Presse de la Manche

Share Button
06
juin 11

Les aventures de notre Guide du Grand Large «Dominique Paris», 220 milles avec une barre de secours


Article Voiles et Voiliers

Article Voiles et Voiliers

Dominique Paris, Guides du Grand Large, au départ de la Trinité sur Mer pour nos stages de voile en «Atlantique» témoigne dans Voiles et Voiliers de sa croisière du cap d’Agde à l’Ile de Malte.

Un Bateau neuf au départ, un accompagnement, des péripéties… Bref la notion de Guides du Grand Large prend sa vraie dimension, je vous laisse savourer cet article.

Cliquez sur le lien suivant pour lire l’Article Voiles et Voiliers

Share Button
27
mai 11

Quarante bateaux pour la Fish & Ships


Encore un bel article paru dans la Presse de La Manche le 26 mai 2011 :

Article de la Presse de la Manche du 26 mai 2011

Article de la Presse de la Manche du 26 mai 2011

Share Button
12
mai 11

40 bateaux pour la « Fish and Ships »


Bord à bord dès le départ pour Alderney

Bord à bord dès le départ pour Alderney

Incroyable succès que ce premier rallye Fish & Ships, des 7 et 8 mai, ralliant Cherbourg à aurigny, organisé conjointement par le staff du Yacht Club de Cherbourg, représenté par le président Jean Le Carpentier, avec l’éminent concours de Nicolas Yvon de North Sails Normandie Cherbourg, associé pour la circonstance à Nicolas Tardy, des Guides du Grand Large.

Pas moins de 40 bateaux, dont certains de grande taille, ont pris le départ dès 14h en grande rade au signal de Jean Le Carpentier, assisté de Marcel Hacquebey, vice président du YCC. 173 navigateurs ont mis le cap sur Port Braye à Aurigny, distant de 25 milles nautiques. Ils ont eu la chance de voir quelques dauphins en sortant de la grande rade par la passe de l’ouest. Après un peu plus de 3 heures de navigation, la flotille prenait un mouillage groupé pour la nuit. Une noria de zodiacs mettait tous les équipages à terre, s’acheminant vers le « Moorings » pour un pot d’accueil et, à partir de 20h, déguster la spécialité des lieux, le traditionnel Fish & Ships, très apprécié par l’ensemble des convives.

Au moment de l’apéritif, le président du YCC a félicité l’ensemble des participants à ce premier rallye vers Alderney ainsi que les partenaires de cette opération. Après cette soirée, les marins ont rejoint leur bord pour la nuit.

Dimanche matin, l’ensemble de la flotte a mis le cap sur Cherbourg avec un vent frais chassant à 25 noeuds de secteur nord, pour toucher port Chantereyne en début d’après-midi. Deux gros bateaux ont accompagné la flotte à l’aller comme au retour afin d’assurer la sécurité des navigateurs. Ce premier rallye demande à être pérennisé, compte tenu de l’organisation et de la logistique déployée. De nombreux bateaux du nord-ouest y ont participé, mais également des bateaux battants pavillons belge, suisse et marocain.

Source : Manche Libre

Share Button
« Page précédente  Page suivante »