Articles récents

Catégories

Albums photos

Archives

20
avr 17

Vidéo du départ de la Fish & Ships par un drone


Petite piqûre de rappel des bons moments passés lors de la Fish & Ships 2016… N’oubliez pas ce RDV incontournable les 23 et 24 septembre 2017 !

Share Button
08
jan 17

Vidéo stage de voile aux Antilles vers les îles Grenadines


08Mieux qu’un long discours : une vidéo captivante, pour découvrir et vivre nos stages de voiles aux Antilles!

Rendez-vous pour le prochain départ en Martinique au port de plaisance du Marin:

Une luminothérapie aux Antilles en 50 pieds: Profitez dès à présent et réservez vos places à bord !

Share Button
27
sept 16

Une Fish & Ship’s musclée


article-manche-libre-fish-2016

Fish & Ships 2016

Rallye nautique

La Fish & Ships, le plus grand rallye nautique du Cotentin, s’est déroulée samedi 17 et dimanche 18 septembre. Elle regroupait cette fois pas moins de 53 équipages, soit près de 250 marins, malgré des conditions de navigation compliquées.

Une mer agitée et des creux de 3,50 m

Cette épreuve était organisaée conjointement par Frédéric Huet d’Aries marine, Nicolas Yvon des Voiles North Sails, Nicolas Tardy de l’école de croisière des Guides du Grand Large et Jean Lecarpentier, président du Yacht Club de Cherbourg. Ce rallye de haute mer se déroule toujours entre Cherbourg et Aurigny (Alderney), soit une distance de 60 milles nautiques.

Il s’agissait de la 6ème édition et ce fut certainement la plus musclée. Dans le Raz Blanchard, la flottille a rencontré une mer formée, avec des creux de 3,50 m. Fort heureusement, il n’y avait que très peu de déferlantes.

Le départ a été pris le samedi à 14h et les bateaux ont pu se mettre au mouillage à Aurigny. L’accueil des locaux fut très cordial, avec le commodore et la secrétaire du club d’Aurigny Ilona. Après la dégustation du fish & chips, les équippiers ont regagné leurs embarcations : le retour s’est déroulé sans accroc. Les participants se sont, pour beaucoup, déjà portés volontaires pour l’édition suivante. En espérant que, cette fois, la météo soit bonne.

Share Button
22
sept 16

Photos prises par Rozenn à bord de Twinkle


Share Button
22
sept 16

Photos 2016 prise à partir du comité


Voici d’autres photos prises à partir du comité :

Enregistrer

Share Button
22
sept 16

Photos de la Fish & Ships 2016 – Charles


Voici une première galerie de photos que j’ai récupéré à l’issue de la Fish & Ships 2016 :

Enregistrer

Enregistrer

Share Button
22
sept 16

Rallye nautique Fish & Ships


Rallye nautique convivial

Rallye nautique convivial

Cherbourg – Aurigny

Pour la sixième année consécutive, le Yacht Club de Cherbourg, en partenariat avec Cherbourg Voiles North Sail, les chantiers Aries et l’école de croisière Les Guides du Grand Large, donne le départ de la Fish & Ships 2016 qui se déroulera samedi 17 et 18 septembre. C’est le plus grand rallye de l’année qui rassemble de plus en plus de monde : entre 70 à 90 bateaux.

Les pré-inscrits sont attendus vendredi 16 à partir de 16h au Yacht Club et le lendemain vers 9h pour confirmer leur participation et récupérer leur « Fish Bag » composé de saucisson, vin rouge, casquettes et quelques instructions nautiques.

Cap sur Aurigny

Les bateaux partiront de Cherbourg samedi à 11h en direction d’Aurigny. Ils y seront accueillis par les amis anglais du Sailing Club Alderney qui offriront au premier arrivé, en temps réel, le Trophée de la Fish & Ships. Puis, dans un grand moment de convivialité, tous les équipages partageront et dégusteront les Fish & Chips de rigueur. Un orchestre animera la soirée.

Le retour s’effectuera le dimanche matin vers Cherbourg où le public pourra voir revenir les bateaux vers midi.

Source : Manche libre

Enregistrer

Share Button
12
sept 16

Inscription et programme de la Fish & Ships 2016


Fish & Ships 2016Cette année encore aura lieu la Fish & Ships, rallye entre Cherbourg et Alderney, le week-end des 17 et 18 septembre.

Informations :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button
28
avr 16

Finis les stages, Bonjour le Large après mes 1000 Milles !


en merD’abord Les Glénans, en Corse et Bretagne Nord, puis l’UCPA jusqu’au Scilly et une location de voilier en Corse comme équipier en 1982 avec Danièle qui découvre la voile. Après la vie vous rattrape. Fin de la vie étudiante. Le travail prend le dessus, les journées sont longues et les vacances courtes. La vie de famille impose ses contraintes : c’est la petite Marie qui décide et « elle veut pas »… La plage oui mais la mer non.

On se retrouve très vite la cinquantaine passée sans regrets mais avec nostalgie de ne pas avoir fait ce à quoi on rêvait à 20 ans. C’est dur de longer les pontons et de voir des voiliers qui nous attendent. Mais on ne les « comprend » pas ces voiliers. Il est loin l’Armagnac des années 70. Enrouleur, Lazy jacks, VHF, kézako, …

Alors il faut décider que l’on n’a pas son âge et revendiquer l’âge des ses idées : La voile à 58 ans, c’est « pile poil » le bon âge. Au téléphone Nicolas Tardy n’a pas l’air plus surpris que ça. On tope pour un stage en septembre dans la Manche : Je ne suis pas là pour rigoler mais pour voir si j’ai toujours envie ou si c’est juste le début de la sénilité. Mais Neptune s’acharne contre moi !! Coup de vent sur coup de vent, le stage est reporté deux fois de suite. Je suis plus têtu, on file aux Antilles mais avec Danièle en plus. Neptune ne peut rien contre les alizées. J’ai remis le pied à l’étrier (façon de parler bien sur) et Danièle aussi.

Après, il faut juste insister et ne pas se laisser distraire. Anglos-Normandes, Trans-Manche puis re Anglos-Normandes… Une Fish and Ships. Des paysages, des équipiers, des acquisitions, … En parallèle, pour occuper l’hiver, les permis moteur et le « certificat restreint de radiotéléphoniste du service mobile maritime » (rien que le titre, c’est tout un poème). On avance, on avance…

Et le pire des scénarios se confirme, je veux un voilier. Je veux mon voilier. Cela vaut bien une maison de campagne mais sans gazon à tondre (avantage décisif pour le voilier). Ce sera notre stage de préparation à la retraite.

Sur les conseils de Nicolas, on commence à « cibler ». Un bateau typé « croisière » mais pas un veau. Un équipement de confort pour naviguer à mi saison. Une taille et surtout un poids raisonnable tout en pouvant traverser la Manche sans se faire peur. Il y a beaucoup de 33 à 35 pieds qui peuvent faire l’affaire.

Au salon nautiqueCherbourg est devenu mon port. La zone de navigation est trop riche pour aller ailleurs et on peut venir de Paris pour le week-end.

Alors on fait affaire avec Nicolas, les GGL nous guideront dans les méandres des projets d’achat de bateau qui semblent pavés de plus de méchants cailloux qu’autour de Guernesey. Le bateau tout beau sur l’annonce se révèle bien fatigué sur le ponton. Le croiseur paisible a un cockpit pour contorsionniste. Le 34 pieds typé Course sera couteux à transformer en croisière, … J’ai le sentiment d’avancer à reculons. En fait, on sort de la brume… Avec les révisions et les équipements complémentaires, le voilier d’occasion pas trop vieux voit son prix s’approcher du neuf. Alors au salon nautique de Cherbourg, on regarde les petits croiseurs de dernière génération. L’ergonomie des grands cockpits avec les doubles barres à roues et la plate-forme arrière basculante nous convainc. Nicolas a fait la prise en main d’un Sun Odyssey 349. Il est beau (c’est quand même un élément à prendre en compte). Puis sur l’eau en traversant la rade par bon vent, on constate qu’il est vivant à la barre et sécurisant.

Il ne reste plus qu’à convaincre le chantier que ses tarifs sont déraisonnables. Ce bras de fer prendra quelques mois (et s’achèvera bien sur par la victoire du chantier).

On n’a pas encore la date de livraison mais on sait quand le chantier livre la concession de Cherbourg. Prière de ne pas encombrer la route Vendée-Cherbourg fin février car un gros camion portant une coque toute neuve doit pouvoir passer.

Il devrait être parfait avec juste les options qui vont bien pour nous. Il ne manque plus que le nom à trouver mais on y travaille. Un Guide devra encore nous aider pour la prise en main mais à la fin de l’été nous serons parfaitement affutés pour la Fish and Ships. Après j’aurais le temps de retourner aux Scilly sur les traces de l’Armagnac de ma jeunesse puis au-delà…

Visite guidée du bateau :

Share Button
28
avr 16

NAUTING 2016 : essais voiliers Jeanneau !


Cherbourg Nauting 2016À l’occasion du NAUTING 2016, Cherbourg Plaisance vous présentera les deux best-sellers des voiliers JEANNEAU, le Sun Odyssey 349 et le Sun Fast 3200. Avec le concours de Mathieu, skipper des Guides du Grand Large, vous aurez même la possibilité de faire des essais en mer. Réservations auprès Mathieu au 07 60 53 97 42.

Share Button
Page suivante »