Articles récents

Catégories

Albums photos

Archives

27
avr 21

Formation Capitaine 200 Module Voile à Cherbourg


 

Logo Normandie Maritime fond blancFormation Capitaine 200 voile : les diplômés enrôlés par les armements normands

 

Après une pause de cinq ans, la formation de Capitaine 200 Voile à nouveau dispensée depuis début septembre 2020 par le Lycée Maritime et Aquacole de Cherbourg vient de s’achever vendredi dernier sur la réussite à l’examen pour six des huit candidats ayant suivi la formation

 

 

Capitaine 200 voile 2021

La filière Normandie Maritime se félicite de ce succès. Les professionnels du secteur nautique en Normandie faisaient en effet depuis 2014 et la fermeture de la formation le constat d’un manque de skippers titulaires du diplôme de Capitaine 200 voile pour satisfaire leur besoin en recrutement. Pour embaucher, ces professionnels devaient se tourner vers les régions voisines avec tous les inconvénients générés par cette situation : manque de connaissance des spécificités régionales et de la richesse des plans d’eau normands, difficultés à fidéliser les personnels, déconnexion des entreprises normandes avec les organismes de formation hors territoire.

 

Après la signature d’une charte d’engagements des professionnels locaux, la Région Normandie a remis la formation sur les rails et le Lycée Maritime et Aquacole s’est vu attribué le marché lancé par la collectivité. Sur l’eau, ce sont les Guides du Grand Large, école de croisière implantée à Cherbourg, qui s’est chargé de la partie spécifique voile. Son patron, Nicolas Tardy, s’estime très satisfait de cette renaissance. Il nuance cependant : « l’exigence du Certificat de Matelot Pont et de six mois de navigation comme pré requis d’entrée en formation exigé par les textes nationaux est inadaptée aux contraintes du métier. Elle explique la non réussite de deux candidats, à qui il manquait plus des notions basiques de navigation à la voile qu’une expérience embarquée dans un navire de commerce ou de pêche« . Le constat d’une réglementation inadaptée au monde de la plaisance moderne n’est cependant pas nouveau.

 

Cinq des six candidats ont d’ores et déjà la garantie d’une embauche dans une structure normande, à bord de bateaux du patrimoine local, Charles Marie, Granvillaise, Marité, Mil Pat’, Tante Fine et Neire Mâove. Le sixième travaille à la création d’un service de transport de passager entre la côte Ouest de la Manche et îles à proximité.

 

Samuel Delaunay, patron du Charles Marie précise : « en quelques années, ce sont six diplômés que nous avons embauchés successivement. Certains ont fait ou font de belles carrières et alimente le réseau des skippers normands. Jérémy, que nous embauchons cette année à la sortie de sa formation a un gros potentiel et nous nourrissons des ambitions pour lui« .

 

Eva Guastucci, responsable de la formation continue au Lycée Maritime s’est également déclarée satisfaite de cette première session, tout en ajoutant :  » la Covid a particulièrement perturbé le déroulé de la session mais le bilan de cette nouvelle formation a été fait. Nous attendons la reconduite de la formation en septembre par la Région. »

 

Contact

Eva Guastucci

Responsable du service Formation Continue

LPMA Daniel Rigolet

Rue Matignon – BP 36 – 50561 Cherbourg en Cotentin Cedex

02 33 44 74 40 – eva.guastucci@i-carre.net 

www.lpma-daniel-rigolet.fr 

 

Article écrit par Laurent GAUDEZ  – Chef de Projet – Normandie Maritime

Share Button
08
avr 21

L’appel du large remplit les carnets de commandes de Grand Large Yachting


Zone Manche Guides du Grand Large actualités :

http://www.guidesdugrandlarge.fr/?page=index&width=1583&height=860

Constructeur de bateaux, le groupe normand, basé à Cherbourg, a vécu une belle année 2020 malgré le confinement. Ses carnets de commandes sont pleins pour les deux prochaines années.

Un salon nautique virtuel, des visites sur internet, des commandes sans voir le bateau. L’année 2020 est venue modifier la façon de vendre. Le marché de la plaisance vécu par Grand Large Yachting , installé à Cherbourg-en-Cotentin (Manche), n’échappe pas à ce nouveau phénomène de numérisation, malgré le prix de ses produits.

Lisez l’intégralité de l’article :

https://www.lesechos.fr/pme-regions/normandie/lappel-du-large-remplit-les-carnets-de-commandes-de-grand-large-yachting-1304916

 

Allure Yachting

 

 

 

 

 

 

 

Share Button
26
oct 20

Annulation du Salon Nautique 2020


France 3 est venu à notre rencontre à Cherbourg pour savoir comment cette nouvelle est accueillie dans le milieu du nautisme.

Share Button
12
déc 14

Les GGL vous ont réservé une surprise


Apéro After Work

Ce soir, on vous a donné RDV à 18h sur le salon NAUTIC pour un apéro Planteur… mais ce que l’on ne vous a pas dit, c’est que Yvan Bourgnon sera présent avant de repartir pour finir son tour du monde en solitaire sur catamaran de sport !

Yvan Bourgnon nautic 2014
Share Button
30
oct 13

VidéoEssai n°2 de Fuji avant les premiers runs


Share Button
22
juil 13

Exercice inédit d’hélitreuillage à bord d’un bateau de plaisance


La Manche Libre 20 juillet 2013

La Manche Libre
20 juillet 2013

« L’école de voile internationale de croisières et de régates, les Guides du Grand Large, consacre une partie de leur activité à sensibiliser les plaisanciers aux dangers prévisibles et imprévisibles de la mer en organisant des stages sécurité en mer.

Reconnaissant tout l’intérêt de cette action, la Marine Nationale a donc signé avec cette école, en 2012, un partenariat inédit dans le but d’éprouver ses capacités d’intervention sur des bateaux de plaisance.

L’année dernière, une douzaine d’interventions ont été menées par le Dauphin. Aujourd’hui, c’est le nouvel hélicoptère EC225 qui a renouvelé l’exercice en grande rade, sur Twinkle, un Dufour 44 Performance skippé par Nicolas Tardy.

Le but de cette opération était aussi de sensibiliser les plaisanciers circulant en Manche aux dangers de la mer et notamment du raz Blanchard.

A l’heure du Bilan, le chef de bord de l’hélicoptère se félicite de cette association avec les Guides du Grand Large qui permet à la Marine Nationale de tester grandeur nature ses capacités d’intervention. Un exercice donc très profitable pour appréhender les difficultés du secours des plaisanciers notamment en raison de la hauteur du mat, de la violence du vent ou d’une agitation particulièrement forte de la mer.

De nouveaux exercices sont donc envisagés à intervalles réguliers pour tester d’autres conditions d’interventions.

Des manœuvres qui pourraient servir sur d’autres plans d’eau que ceux de la Manche et de la Mer du Nord et qui seront étudiés notamment en Méditerranée. »

Manche Libre 20 juillet 2013

 

Share Button
14
jan 13

Des Voiles Sous les Pales


Article de la presse de la Manche du 18 décembre 2012:

« Les Cherbourgeois ont pu voir à plusieurs reprises hier matin pendant deux heures le Dauphin de la Marine Nationale survoler la rade. Il effectuait une intervention fictive d’hélitreuillage au dessus d’un voilier de plaisance Sun Odyssey de 13,50m prêté par Grand Large Location, propriétaire de quatre voiliers à Cherbourg dont un catamaran. C’est la première fois en France qu’est appliquée la convention signée l’an dernier à Toulon entre la Marine Nationale et la société des Guides Du Grand Large, spécialisée dans la formation des plaisanciers. Hier, il n’y avait que deux amateurs à bord parmi un équipage de professionnels aguerris, mais à partir de l’an prochain, cette société qui avait été sollicitée par la Marine pour permettre des voiliers à disposition a bien l’intention d’en faire une activité régulière. Elle proposera à ses clients au moins quatre fois par an, en rade de Cherbourg, de s’amariner au passage un peu stressant de l’hélicoptère au-dessus de leurs mâts dont la hauteur peut dépasser dix-sept mètres, comme c’était le cas hier. Un débriefing s’est tenu à 18h à la base hélicoptère de Maupertus, avec visionnage des vidéos. Il n’y a pas eu d’hélitreuillage de plaisanciers mais suffisamment de passages dans tous les sens pour que le Dauphin confirme ses procédures d’approche, à l’image de ce qu’avait réalisé un premier équipage de l’hélicoptère formé il y a dix jours. »

Scan_Pic0002Scan_Pic0001

Share Button
06
déc 12

Mise à l’eau de l’ex Fujicolor III Red Saphire


Après six semaines de travaux, l’ex Fujicolor III de Loic Peyron a été mis à l’eau le 3 décembre 2012 à Cherbourg.

Vous pourrez bientôt avoir le plaisir d’effectuer un stage Imoca 60 à partir d’avril 2013.

Share Button
03
déc 12

Une coopération entre la Marine Nationale et les Guides du Grand Large pour le Sauvetage en Mer


Afin d’optimiser les hélitreuillages sur les voiliers, l‘Ecole de Voile Internationale » Guides du Grand Large » met à disposition de la Marine Nationale, ses compétences et leurs voiliers dans le cadre d’exercices avec différents degrés de difficultés pour permettre de choisir la meilleure technique d’intervention en fonction de la gravité de la situation,  la météo et l’état de la mer.

 

Exercice 1 : Hélitreuillage du plongeur sur le voilier au moteur et génois 60%, la vitesse du voilier ne doit pas dépasser les 4 nds à 50 degrés du vent pour éviter les vents turbulents de l’hélico.

Exercice 2: Hélitreuillage du plongeur sur l’annexe en cas d’obstruction ou de danger pour le plongeur sur le voilier

 

 

Manche Libre

 

 

Share Button
15
nov 12

Testez vous à bord de l’ex Fujicolor III de Loic Peyron !


Red Saphire , Histoire d’un grand et d’un merveilleux projet :

Vous faire vivre des sensations uniques à la barre de ces fabuleuses machines!

Ancien « Fujicolor III» de Loïck Peyron construit en 1992,  Red Saphire Atlantic 60, a gagné  la Transat Jacques Vabre en 1995 skippé par Jean Maurel, il a participé à la Transat Québec Saint-Malo en 1996.

Aujourd’hui en rénovation complète depuis octobre 2012, l’ex-fujicolor III reprend la mer en 2013 pour d’autres horizons et un autre programme, celui de permettre à nos stagiaires et plaisanciers d’essayer cette merveilleuse machine et de passer de l’autre côté du petit écran !

Conduit ensuite en 2008 par Christophe Bullens, ce bateau a couru de nombreuses transatlantiques comme la transat Anglaise, L’Ostar et plusieurs routes du Rhum. Il a été skippé par les plus grands marins comme P. Tabarly, Catherine Chabaud, Kiny Parade, Richard Tolkien, Eric Dumont, Bob Escoffier, …..à suivre le reste de l’article

Retrouvez ici l’histoire de ce 60 pieds de course  accessible prochainement sur nos stage  en 2013

 

Share Button
Page suivante »